Qu’est-ce qu’un Plan Climat Air Énergie Territorial ?

Une démarche collective qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les consommations énergétiques et à promouvoir les énergies renouvelables, tout en renforçant l’attractivité du territoire. Le Plan Climat se base sur la mise en oeuvre d’actions concrètes et une mutualisation des savoir-faire.

Le Plan Climat Air Énergie Territorial du Grand Pays de Colmar

Conscients des enjeux environnementaux, économiques et sociaux du changement climatique, les élus du Grand Pays de Colmar ont décidé de s’engager dans une démarche « Plan Climat Air Énergie Territorial » selon le schéma proposé conjointement par la Région et l’ADEME aux Pays alsaciens. 

Le changement climatique constitue l’une des questions environnementales, économiques et sociales majeures du XXIe siècle. Sensible à cette problématique, le Grand Pays de Colmar s’est engagé, le 6 juin 2008, dans une démarche de Plan Climat Air Énergie Territorial soutenue par la Région, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) et le FEADER (Fonds Européens).

Qu’est-ce que le changement climatique ?

Changement climatiqueL’énergie solaire qui arrive sur Terre est en partie réfléchie vers l’espace, le reste étant absorbé par l’atmosphère, le sol et les océans. Au contact du rayonnement reçu, la Terre s’échauffe. 

A l’inverse, la Terre se refroidit en émettant vers l’espace un rayonnement infrarouge. Cependant, la plus grande partie de ce rayonnement est piégée par certains gaz présents naturellement dans notre atmosphère : les gaz à effet de serre. 
Ce phénomène provoque l’échauffement de la basse atmosphère. L’effet de serre est un élément indispensable à la vie. Sans effet de serre l’humanité ne pourrait vivre sur notre planète, puisqu’au lieu des 15°C en température moyenne que nous connaissons celle-ci serait à -18°C. 

En temps normal ceci est bon pour la planète, mais en présence d’excédent de gaz à effet de serre, ceci devient néfaste (ex : augmentation de la fréquence et de l’amplitude des phénomènes météorologiques extrêmes…). Le principal gaz à effet de serre est le dioxyde de carbone (CO2), il est dégagé notamment par l’industrie, les transports, le chauffage des bâtiments…

En quoi le Grand Pays de Colmar est-il concerné ?

Le climat n’a pas de frontières : chacune des actions menées dans le Grand Pays de Colmar participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au niveau global et contribue ainsi à limiter le dérèglement climatique planétaire. Il  n’empêche que le Grand Pays de Colmar connaîtra probablement des évolutions météorologiques et il devra nécessairement s’adapter à une raréfaction des énergies fossiles.

La démarche s’est structurée localement selon différentes étapes :

  1. l'établissement d'un diagnostique des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques (en partenariat avec l'association pour la surveillance et l'étude de la pollution atmosphérique en Alsace (ASPA));
  2. la définition d'objectifs stratégiques quantifiés et opérationnels en faveur du climat;
  3. l'établissement d'un programme d'actions, comportant notamment des réalisations exemplaires et démonstratives;
  4. la mise en oeuvre d'un dispositif de suivi et d'évaluation des résultats, dans le cadre d'une démarche d'amélioration continue.

Ce projet est en phase avec les objectifs fixés par l’Union Européenne, à savoir «les 3 x 20» :

D’ici à 2020 :

  • réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre,
  • améliorer de 20 % l’efficacité énergétique,
  • porter à plus de 20 % la part des énergies renouvelables (solaire, éolien,  biomasse, géothermie, hydraulique…).

Il s’aligne sur les objectifs nationaux également appelés «facteur 4». D’ici à 2050, il conviendra de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre (année de référence 1990). 

Pilotage de la démarche :

  • Deux élus référents : M. Norbert Schickel, Président de la Communauté de Communes de la Vallée de Munster et M. Bernard Gerber, Maire de la Porte du Ried, Conseiller régional.
  • Un comité de pilotage : le Collège des Présidents, oriente et valide la démarche.
  • Un comité technique : la cellule administrative du grand Pays de Colmar
  • Des groupes projets sur les différentes thématiques du Plan Climat, ouverts aux acteurs du territoire.
  • La coordination générale est assurée par l'animateur "Plan Climat" (Pierre Noguès)

Planifier - Développer - Contrôler - Ajuster

Une démarche d'amélioration continue

La démarche Plan Climat s’inscrit dans un processus d’amélioration continue. Ainsi, elle impose un suivi régulier et une évaluation systématique des performances de la politique mise en oeuvre. Le cas échéant, des ajustements du plan d’actions seront nécessaires si les résultats ne devaient pas être au rendez-vous.

Pour en savoir plus

 

Logos des partenaires

Contact

Pierre Noguès
Plan Climat / Développement Durable
Tél.  03 89 20 67 76 - Fax 03 89 20 67 57
pays.pcet@colmar.fr

 


Film de présentation : Plans climat énergie territoriaux en Alsace - Objectifs et témoignagnes

Le Plan Climat Énergie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique.
Institué par le Plan Climat national et repris par la loi Grenelle 1 et le projet de loi Grenelle 2, il constitue un cadre d’engagement pour le territoire.
  
NB : La partie de la vidéo concernant la thermographie aérienne de Colmar agglomération commence à 07:40